La beauté et l'esthétique sonore des pianos d'époque attirent de plus en plus les pianistes modernes ainsi que le public.

Des orchestres et des chefs tels que l’Orchestre des Champs Elysées (P. Herreweghe), la Chambre Philharmonique (E. Krivine), l’Orchestre du XVIIIe siècle (F. Bruggen),l’Orchestre Révolutionnaire et Romantique (Sir J. E. Gardiner) proposent de plus en plus régulièrement les concertos de Beethoven, Schumann, Chopin sur des pianos d'époque interprétés par des pianistes modernes (B. Chamayou, N. Goerner, M. Hemcheln…) convaincus de l’attrait des sonorités et des possibilités de nuanciation qu’offrent ces pianos, devenant ainsi les premiers ambassadeurs auprès du grand public.

Parallèlement, des pianistes solistes se sont plongés au coeur de l’esthétique portée par les sonorités de ces pianos d'époque. Plusieurs générations se succèdent depuis Paul Badura-Skoda, Malcolm Bilson, Alexei Lubimov, Jos van Immerseel puis leurs disciples Kristian Bezuidenhout, Tom Beghin, Edoardo Torbianelli.

 

De nombreuses approches de l’interprétation historiquement informée ont été mises en oeuvre à l’Université de Cornell (USA),  à l’Université Mc Gill (Montréal), à la Schola Cantorum Basiliensis, à l’Orpheus Instituut (Gand), dans les conservatoires de la Haye, Paris, Genève, Moscou, Munich et aujourd’hui à l’Université Paris-Sorbonne.

La Fondation Royaumont s’est impliquée dans ce mouvement depuis 2010 avec des ateliers de formations professionnelles qui ont réuni plus de 160 jeunes pianistes, des ateliers de recherche et un colloque international en 2016.

Plusieurs concours internationaux sur pianos d'époque se créent en Europe et – signe de ce renouveau – le Concours International Chopin de Varsovie va proposer sa 1ere édition d’un concours sur pianos historiques en septembre 2018. Certains labels ont accompagné ces démarches historiquement informées dans le sillage de la démarche baroque.

 

Cependant, l’accompagnement du développement de ces solistes confirmés ou des jeunes lauréats issus des établissements supérieurs bute devant la fragilité du réseau professionnel tant en France qu’en Europe.

L'association La Nouvelle Athènes se propose une double ambition : mobiliser les conditions pour protéger certains pianos d'époque en les restaurant afin de créer une collection idéale accessible aux membres de l'association, favoriser le développement des connaissances des répertoires romantiques (différents "touchers", approche des sources - partitions, témoignages, méthodes, enregistrements historiques) afin de développer la maîtrise de la pratique sur instruments historiques et de partager cet art au travers d'ateliers de formation, de masterclasses publiques et de concerts.